la performance féminine

13
Fév
2017

Six ans après le lancement de la loi Copé-Zimmermann qui oblige les entreprises du CAC 40 à avoir 40 % de femmes dans leurs conseils d’administration, l’indice Zimmermann a vu le jour le 30 janvier 2017.

Cet indice sert à mesurer, objectivement et de manière indépendante, la parité dans les conseils d’administration mais aussi des niveaux exécutifs des firmes du SBF 120. Pour le calculer, sont pris en compte plusieurs critères :

– la mixité du conseil et la mixité du comité en charge des nominations et si des femmes en sont présidentes (28 points +1 point de bonus pour ceux déjà en conformité avec la loi)
– la mixité des instances dirigeantes exécutives, si une femme est PDG et la mixité du comité exécutif ou de direction et parmi les 100 managers les plus haut placés (57 points)
– la représentativité globale des femmes dans l’entreprise, avec entre autres le ratio entre leur nombre total et le nombre de femmes cadres, le ratio entre leur part parmi les cadres et le top 100 et le ratio entre leur part dans le top 100 et parmi le COMEX / CODIR (15 points) […]

Source : http://madame.lefigaro.fr/business/lindice-zimmermann-pour-mesurer-la-mixite-en-entreprise-310117-129470

3
Fév
2017

39% de femmes en moyenne dans l’effectif global des sociétés du SBF120

32% de femmes dans l’effectif cadre

source : ethicsandboards.com

9
Jan
2017

APITALCOM et ETHICS & BOARDS ont le plaisir de vous annoncer le lancement de l’indice Mixité, dont le nom sera dévoilé lors de la Cérémonie de remise des Prix, le 30 janvier prochain, de 18h à 20h, en présence de Marie-Jo Zimmermann à l’Assemblée Nationale, dans la Salle Colbert (au sein de laquelle Marie-Jo Zimmermann a annoncé sa loi, il y a 6 ans, tout un symbole).

Cet indice composite annuel s’inscrit dans la droite ligne de la Loi Copé-Zimmermann pour poursuivre – voire booster – la dynamique engagée en 2011 et l’étendre à tous les niveaux de l’entreprise. Structuré autour de 6 secteurs issus de la classification du MSCI, il a vocation à devenir européen, dès 2018.

Concrètement, il prend en considération trois dimensions : la Mixité du Conseil, la Mixité des instances dirigeantes exécutives et la représentativité des femmes dans l’entreprise. L’indice intègre notamment des critères tels que la part des femmes dans le Conseil, les femmes Présidentes de Conseil, Présidentes de Comité, la part des femmes dans les comités de nomination, les femmes CEO, la part des femmes ainsi que leur représentativité dans le Comex, le Top 100, l’encadrement, etc. Son principal intérêt réside ainsi dans sa dimension opérationnelle, sa complétude et son équilibre.

Caroline de La Marnierre et Floriane de Saint Pierre

2
Jan
2017

Les deux lois « Copé-Zimmermann » du 27 janvier 2011 et « Sauvadet » du 12 mars 2012 ont fixé au 1er janvier 2017 l’échéance pour atteindre 40% de femmes (ou un écart maximum entre femmes et hommes de 2 pour les CA de 8 membres et moins) dans les conseils d’administration ou de surveillance de toutes les entreprises de 500 salariés et plus et présentant un chiffre d’affaires d’au moins 50 millions d’euros, de même que dans les Etablissements Publics à caractère Industriel et Commercial (EPIC) et les Etablissements Publics à caractère Administratif (EPA). […]

Consulter l’alerte complète : http://us5.campaign-archive1.com/?u=594e7260047d84a2cda3afb09&id=da78de5a6a&e=9394b69d9b