Chères amies,

En ce début septembre, je vous souhaite une excellente rentrée et des nouveaux projets.

L’Association Femmes Triple A pourra compter cette année sur la présence d’Elizabetha Jovanovic, jeune avocate spécialisée en droit public, qui assurera le secrétariat général.

Les Conseils d’administration se sont féminisés de façon spectaculaire ces dernières années sans pour autant atteindre le seuil fixé pour 2017.

Restons vigilantes et continuons à travailler pour réduire les inégalités entre les hommes et femmes qui sont encore trop présentes dans beaucoup de métiers particulièrement dans le nôtre.

Vous trouverez sur le site un lien avec Ethics and Boards, organisme officiel qui publie des statistiques sur les Conseils d’Administration qui sont une mine d’information.

Vous remarquerez l’Etude de l’AFECA, l’Association des Femmes diplômées d’Expertise Comptable Administrateurs, qui fait un point très détaillé des sociétés dans lesquelles le Conseil d’administration doit être féminisé en 2018.

Brigitte LONGUET

mixite

5
Mai
2011

L’association Femmes AAA+ a organisé avec le cabinet Bird & Bird une conférence sur le thème de : « Expérience d’un administrateur de deux sociétés du CAC 40 et rôle des comités (comité d’audit, comité des comptes, comité financier, comité des risques, comité d’éthique, comité d’information financière) »

 
15
Mar
2011

L’étude des réformes récentes a permis de faire réfléchir l’auditoire aux incidences sur le droit des actionnaires et la gouvernance. L’accent a été mis sur la réforme des mandats qui élargit les règles de représentation de l’actionnaire personne physique (conjoint, pacsé) et personne morale, l’encadrement de la sollicitation des mandats, de même que les règles […]

 
8
Mar
2011

Lors de la journée internationale de la femme, Brigitte Longuet a pu présenter la mission et les actions de l’Association Femmes AAA+ lors d’une conférence organisée par l’association des Femmes des Grandes Ecoles présidée par Clarisse Reille.

 
7
Mar
2011

Rousseau soulignait qu’un Etat où il y a plus de lois que de mémoire du citoyen est un Etat mal constitué. Nous sommes dans une situation paradoxale : si le droit est omniprésent il n’est pas pleinement accepté dans sa dimension stratégique. Le droit remplit une fonction « support » dans l’entreprise et non pas une fonction « opérationnelle ».